Théophile Berthon, une longue histoire... de savon !

Née à la fin du XIXème siècle, l'entreprise Berthon fabrique, depuis lors, des savons. Non sans épisodes de changements, déclins et rebonds, l'entreprise a été l'un des  ''fleurons'' de la ville Salon de Provence jusqu'après la première guerre mondiale, dans les années 1920, où arrivent les premières lessives en poudre c'est à dire de purs produits chimiques. « Quel dommage ! », les huileries et savonneries connaissent alors leur premier déclin. Après la seconde guerre mondiale, « décidément  ! », le coup de grâce si l'on peut dire est donné par l'apparition des premiers gels douches dont le pétrole est la base de fabrication. « Re – quel dommage  ! », mais c'est pas grave car leur base lavante est moussante et irritante… Revoyons les choses sous un meilleur angle.

 

Tout d'abord remercions Messieurs Louis XIV et Colbert pour l'édit de 1668 qui fixe les règles de fabrication du savon de Marseille, ''végan'' avant l'heure  : grandes chaudières de cuisson dans lesquelles ne sont utilisées que des huiles d'olives pures, aucune graisse animale. La renommée du ''savon de Marseille'' est instaurée, et jusqu'à nos jours  !... le soupçonnaient-ils ?

Avec la culture de l'olivier et le négoce de son huile, après 1870 Salon de Provence se lance dans le sillage de Marseille avec la fabrication codifiée de ce cube de 300 gr pure olive. La savonnerie  Théophile Berthon est médaillée d'or en 1878 et 1889, années d'expositions universelles de Paris. Depuis 1903 avec une nouvelle récompense au grand prix d'Hanoï, faisons un grand bond en avant pour atteindre 2015 et la recommandation de l'Observatoire des Cosmétiques notamment pour le savon de Provence verveine-agrume.

Mais que s'est il passé entre temps  ? Et bien le déclin !, en faveur d'une certaine « modernité » accompagnant la révolution industrielle. Puis, le retour à l'écologie dans les années 1970-1980 annonce le retour du savon de Marseille, les consommateurs redécouvrent ses vertus naturelles et biodégradables, alternative aux produits dérivés de l'industrie chimique et pétrolière. Et puis en 2009, c'est la rencontre de deux individus Pauline et Jean Pierre, ils relancent la Maison Berthon.

Depuis 2012, le ''savon cube'' a pris une forme liquide très concentrée  : savon noir multi usage, dans le respect de la fabrication ancestrale de saponification et la teneur élevée d'huile de grignon d'olive.

La gamme des savons noirs s'élargit avec la naissance des Savons de Provence déclinés en différents parfums.

 

En 2014, dans une logique d'expansion la marque se lance dans la cosmétique, l'objectif repose sur la qualité des formulations de produits les plus purs possibles avec une texture et une fragrance agréables. Dès 2015, le pari est gagné  ! Théophile Berthon obtient la recommandation de l'Observatoire des Cosmétiques, label qui sera renouvelé en 2017. Les critères d'intelligence, de raisonnable, écologique et humaine sont respectés et la marque obtient la mention Slow Cosmétique. Dans la gamme de soins pour le visage, le Sérum Visage remporte le trophée Best Of The Best au salon international Cosmoprof de Hong Kong. L'ensemble des produits 100% made in France sont reconnus responsables, performants et authentiques, et la marque continue son ascension dans le monde grâce à la reconnaissance de ses qualités.

Dans la continuité de son développement et à l'image de son sérum visage, Théophile Berthon nous offre de nouveaux parfums envoûtants, la poudre d'iris, subtils autour de l'amande, pour les Sérums Corporels.

Article précédent
Article suivant

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Les soins naturels LM Bio

Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique